Accattone

« We see architecture as a fixed set of elements, but it is also a space which we experience with our body, like with a tracking shot sequence or like dancers on a stage. I think also reflects the way I make photographs: it is about deciding where to position my body, itself connected to the camera. It is about trying to look architecture as a kind of screenplay, or as a storyboard for a spatial choreography. »

Armin Linke, Accattone, magazine on architecture, Issue 5, March 2018, p.96

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :